BUGEY : DÉTECTION TARDIVE DE L’INDISPONIBILITÉ DU TABLEAU D’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE D’ULTIME SECOURS

Le 19 mai 2022, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité du tableau d’alimentation d’ultime secours du réacteur 2.

Chaque réacteur est équipé de deux lignes d’alimentation électrique en provenance du réseau national de transport d’électricité et de deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel. En cas de perte totale des alimentations électriques, y compris des groupes électrogènes de secours, chaque réacteur dispose également d’un groupe diesel d’ultime secours (DUS) qui alimente un tableau électrique d’ultime secours (tableau LLS) assurant le fonctionnement des équipements minimaux de conduite du réacteur, l’éclairage en salle de commande et une pompe permettant de maintenir l’injection aux joints des groupes motopompes primaires pour éviter que ces derniers ne se détériorent, conduisant à une brèche du circuit primaire.

Le 12 mai 2022, alors que le réacteur était en arrêt à chaud, un essai périodique de basculement entre les sources électriques a été réalisé pour vérifier notamment le démarrage et la connexion du DUS, requis en préalable au redémarrage du réacteur. Cet essai a montré que l’alimentation du tableau LLS par le DUS n’aurait pas fonctionné en cas de perte totale des alimentations électrique externes et internes.

Le 13 mai 2022, EDF a mis en évidence que le dysfonctionnement a été provoqué par une erreur commise lors du branchement d’une cellule d’alimentation électrique du tableau LLS, le 6 mai 2022, le rendant indisponible depuis cette date. Or, ce tableau était requis par les spécifications techniques d’exploitation  (STE) qui requéraient une réparation sous 3 jours en cas d’indisponibilité, délai qui n’a donc pas été respecté.

Cet incident n’a pas eu de conséquences sur l’installation, l’environnement ou le personnel. Toutefois, compte tenu de l’indisponibilité du tableau d’alimentation électrique d’ultime secours pendant une durée supérieure à celle préconisée par les spécifications techniques d’exploitation, il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 24/05/2022

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/detection-tardive-de-l-indisponibilite-du-tableau-d-alimentation-electrique-d-ultime-secours