ÉTATS-UNIS : DONALD TRUMP A-T-IL CONSERVÉ DES DOCUMENTS RELATIFS À DES ARMES NUCLÉAIRES ?

Le ministre américain de la Justice a affirmé jeudi 11 août avoir « personnellement approuvé » la perquisition spectaculaire du FBI lundi chez l’ancien président Donald Trump en Floride.

Aux États-Unis, quatre jours après la perquisition de la villa de Donald Trump, le ministre américain de la Justice prend la parole et affirme avoir personnellement approuvé l’opération. Il dénonce des attaques infondées contre son ministère de la part de l’ancien président et des Républicains.

C’est dans ce contexte que le Washington Post révèle ce vendredi 12 août que le F.B.I. a cherché pendant l’opération des documents relatifs à des armes nucléaires. Si l’information est confirmée, ce serait un nouvel épisode dans le feuilleton déjà mouvementé pour l’ex-président. Et c’est ce qui pourrait expliquer l’exceptionnelle perquisition de lundi.

Selon le quotidien américain, de hauts responsables étaient « inquiets« . Inquiets quant à la sensibilité des dossiers que Donald Trump aurait pu emporter, à commencer par des documents nucléaires. Le Washington Post cite des sources proches de l’enquête. On ne sait pas s’il s’agit d’armes nucléaires américaines ou d’un autre pays, ni si le FBI a trouvé ce qu’il cherchait. 

Si l’information est exacte, c’est une faute très grave, qu’il s’agisse de négligence ou qu’il y ait intention, quelle qu’elle soit. On en saura sans doute plus ce vendredi. En effet, pour répondre aux attaques de Donald Trump, le ministre de la Justice va rendre public le mandat, c’est-à-dire révéler le motif de la perquisition. C’est rare. Donald Trump a jusqu’à ce vendredi soir pour s’y opposer. S’il le fait, ses adversaires lui demanderont forcément ce qu’il a à cacher.

Publié le 12 août 2022 à10h55

Photo en titre : Donald Trump, en février 2022, crédit : CHANDAN KHANNA / AFP

Pour retrouver ou écouter (1mn13s) cet article, cliquer sur :

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/etats-unis-donald-trump-a-t-il-conserve-des-documents-relatifs-a-des-armes-nucleaires-7900176512