LA CHINE EXHORTE LE JAPON À ÉLIMINER L’EAU CONTAMINÉE PAR LE NUCLÉAIRE D’UNE MANIÈRE SÛRE

Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a une nouvelle fois exhorté le Japon à répondre aux préoccupations légitimes de toutes les parties concernées et à éliminer l’eau contaminée par le nucléaire d’une manière scientifique, ouverte, transparente et sûre.

Selon les informations, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a annoncé mercredi que son groupe de travail technique se rendrait au Japon du 14 au 18 novembre pour poursuivre l’examen complet de la sécurité du projet japonais d’évacuation de l’eau contaminée par le nucléaire provenant de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi dans l’océan Pacifique.

En réponse à une question sur le sujet, le porte-parole a déclaré lors d’un point de presse que la Chine soutenait le travail de l’AIEA et de son groupe de travail technique. Selon lui, la Chine espère que le groupe de travail adhèrera aux principes d’objectivité, d’équité et de science, appliquera strictement les normes de sécurité nucléaire de l’AIEA et garantira la sécurité absolue de l’élimination des eaux contaminées.

« Le Japon doit coopérer pleinement à l’examen effectué par le groupe de travail technique de l’AIEA« , a déclaré M. Zhao.

Alors que le groupe de travail de l’AIEA n’a pas terminé l’évaluation et l’examen, et que les préoccupations de la communauté internationale n’ont pas été effectivement résolues, la partie japonaise a néanmoins approuvé le projet de rejet et accéléré la construction du tunnel de déversement, dans l’intention de créer un fait accompli.

« Cela sape l’autorité des institutions et des groupes de travail techniques et est hautement irresponsable envers la communauté internationale et le peuple japonais« , a déclaré M. Zhao.

La Chine exhorte une fois de plus la partie japonaise à faire face aux préoccupations légitimes de toutes les parties, à consulter pleinement les parties prenantes, y compris ses voisins et les institutions internationales pertinentes, et à rejeter les eaux contaminées par le nucléaire de manière scientifique, ouverte, transparente et sûre afin de protéger l’environnement marin et de préserver la santé et la sécurité des aliments des populations de tous les pays, a poursuivi le porte-parole.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Source: Agence de presse Xinhua

Par Yann, publié le 11-11-2022

http://french.china.org.cn/china/txt/2022-11/11/content_78514901.htm