Nov 01

LES ENVOYÉS NUCLÉAIRES SUD-CORÉEN ET CHINOIS D’ACCORD POUR TENTER DE RELANCER LES POURPARLERS AVEC LE NORD

envoyésLe représentant sud-coréen aux pourparlers à six Lee Do-hoon et son homologue chinois Kong Xuanyou sont convenus hier de travailler ensemble pour tenter de ramener la Corée du Nord à la table des négociations en vue de sa dénucléarisation, a fait savoir mardi le ministère des Affaires étrangères de Séoul.

Lee a eu des discussions approfondies avec Kong sur le dossier nucléaire nord-coréen à Pékin, selon le ministère. Cette réunion était leur première rencontre, tous les deux étant entrés en fonction seulement récemment.

«La Corée du Sud et la Chine ont réaffirmé leur position ferme pour une péninsule coréenne sans nucléaire et une résolution pacifique de la question nucléaire nord-coréenne», a déclaré le ministère dans un communiqué de presse. Les deux côtés se sont également mis d’accord pour joindre leurs efforts afin d’empêcher la Corée du Nord de procéder à de nouvelles provocations et de gérer de manière stable la situation sécuritaire, selon le ministère.

Ils sont également tombés d’accord pour «poursuivre des discussions étroites afin de trouver des moyens de relancer les pourparlers» avec la Corée du Nord, tout en continuant à exercer des pressions diplomatiques sur le pays communiste dans le but de le faire revenir à la table des négociations, a également rapporté le ministère.

Kong a en outre promis des efforts pour améliorer les liens bilatéraux entre la Corée du Sud et la Chine, a dit le ministère, comme la réunion est intervenue le jour où les deux pays voisins ont annoncé leur décision d’apaiser les relations tendues suite au déploiement du système américain de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le sol sud-coréen.

Les deux pays ont déclaré qu’ils travailleraient pour ramener sur la voie normale leurs échanges et leur coopération après un long conflit diplomatique suite au déploiement du bouclier.

«À travers cette réunion, je m’attends beaucoup à avoir des discussions étendues et à créer un consensus sur les moyens de résoudre pacifiquement le problème nucléaire du Nord et de gérer de manière stable la situation», avait déclaré Lee aux journalistes avant de se diriger vers Pékin. Lee s’était entretenu à la mi-octobre avec ses homologues américain et japonais à Séoul.

lsr@yna.co.kr

http://french.yonhapnews.co.kr/national/2017/11/01/0300000000AFR20171101000900884.HTML