Mai 04

SHINZO ABE : LE JAPON SOUTIENT TOUJOURS L’ACCORD NUCLÉAIRE IRANIEN

Extrait: Lors d’une réunion à Jérusalem, Shinzo Abe a demandé à Benjamin Netanyahu de faire preuve de retenue sur la construction d’implantations, et a insisté sur la solution à deux états.

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a rencontré mercredi le Premier ministre Benjamin Netanyahu, et aurait dit à son hôte qu’il soutient toujours l’accord nucléaire iranien, malgré le fait que Netanyahu lui ait expliqué que l’accord était « basé sur des mensonges ».

Les autorités japonaises ont déclaré au quotidien Haaretz que M. Abe soutenait la position de son pays en faveur de l’accord de 2015. Abe est en voyage de deux jours en Israël et auprès de l’Autorité palestinienne.

Netanyahu a soulevé la question de l’Iran lors de sa rencontre avec son homologue japonais au bureau du Premier ministre à Jérusalem et a discuté des 100 000 dossiers que le Mossad a récupérés lors de son opération de renseignement réalisée plus tôt cette année à Téhéran, a déclaré le cabinet du Premier ministre dans un communiqué.

« L’Iran a gardé tous les projets (nucléaires). Ceux qui ne veulent pas d’armes nucléaires ne font pas de projets et ne les gardent certainement pas », a indiqué Netanyahu à Abe.

Le Premier ministre a affirmé à Abe que l’accord nucléaire iranien était « un mauvais accord basé sur les mensonges et les tromperies de l’Iran ». Le Cabinet du Premier ministre n’a pas relayé la réponse d’Abe.

Cependant, M. Abe a déclaré qu’il considérait que l’accord nucléaire iranien avait contribué à la stabilité de la région, a rapporté Haaretz.

La révélation par Israël des services de renseignement sur les prétendues ambitions nucléaires de l’Iran a été accueillie avec scepticisme par les dirigeants du monde qui soutiennent l’accord, dont beaucoup ont noté qu’il n’y avait aucune preuve réelle que l’accord de 2015 avait été violé.

Le quotidien israélien a également déclaré que le Premier ministre japonais a souligné son soutien à la solution à deux états entre Israël et les Palestiniens, et a précisé à Netanyahu que Tokyo ne déplacerait pas son ambassade à Jérusalem tant que les questions relatives au statut final n’auraient pas été résolues.

Au cours de la réunion, Abe a également demandé à Netanyahu de freiner la construction des implantations

Pour lire la totalité de l’article, cliquer sur :

https://fr.timesofisrael.com/shinzo-abe-le-japon-soutient-toujours-laccord-nucleaire-iranien/