Mai 21

QUATRE REPORTERS SUD-CORÉENS SE DIRIGENT VERS LE SITE D’ESSAIS NUCLÉAIRES DE LA CORÉE DU NORD

SÉOUL, 21 mai (Yonhap) — Quatre reporters sud-coréens sont partis aujourd’hui pour la Corée du Nord afin de couvrir la démolition prévue de son site d’essais nucléaires.

Le Nord a annoncé plus tôt qu’il démantèlerait les installations de Punggye-ri, dans sa région montagneuse du nord-est, où il a effectué six essais nucléaires, par explosion afin de démontrer sa volonté de dénucléarisation. Cette initiative intervient moins d’un mois avant le sommet Pyongyang-Washington qui se tiendra à Singapour le 12 juin.

Le royaume ermite a invité des journalistes de Corée du Sud, des États-Unis, de Chine, de Russie et de Grande-Bretagne à la cérémonie prévue pour durer une journée entre mercredi et vendredi.

Pour la Corée du Sud, quatre journalistes d’un service de presse et quatre autres d’un diffuseur seront autorisés à assister à l’événement.

Séoul a essayé de fournir une liste de reporters sélectionnés pour la couverture de l’événement, mais Pyongyang n’a pas accepté alors qu’il est revenu à un ton récalcitrant. Le Nord est contrarié par l’exercice de combat aérien combiné en cours entre la Corée du Sud et les États-Unis.

Reste à savoir si le Nord tiendra la cérémonie de Punggye-ri comme prévu et si les médias sud-coréens la couvriront.

Les quatre reporters sud-coréens vont demander un visa pour la Corée du Nord à l’ambassade de Pékin et attendre un vol. Les quatre autres prévoient de partir pour Pékin plus tard dans la journée.

Le Nord a promis que des journalistes étrangers se verraient offrir un vol charter de Pékin à Wonsan, une ville portuaire de l’est du pays, pour ensuite prendre un train spécial vers la zone d’essais nucléaires.

lp@yna.co.kr

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2018/05/21/0200000000AFR20180521001500884.HTML