Mai 21

MOON PREND LA DIRECTION DE WASHINGTON POUR RENCONTRER TRUMP

SÉOUL, 21 mai (Yonhap) — Le président Moon Jae-in a pris aujourd’hui la direction de Washington, avec la mission de jouer le médiateur sur la question nucléaire entre les États-Unis et la Corée du Nord à l’approche de leur tout premier sommet prévu le mois prochain.

La visite de Moon fera suite à son sommet historique avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un au village de la trêve de Panmunjom le 27 avril. Il aura une réunion demain (heure des États-Unis) avec le président américain Donald Trump.

Les deux leaders ont eu trois entretiens téléphoniques depuis le sommet inter-coréen, le dernier remontant à hier.

«Nous nous attendons à ce que le prochain sommet joue un rôle de pont (entre la Corée du Nord et les États-Unis) et conduise au succès du sommet Corée du Nord-États-Unis alors qu’il interviendra trois semaines avant le sommet Pyongyang-Washington», a dit Nam Gwan-pyo, chef adjoint du Bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae.

Les deux pays «devraient discuter des moyens de garantir un avenir brillant au Nord si le pays accomplit une dénucléarisation complète», a ajouté l’officiel.

Dans la «déclaration de Panmunjom», les leaders des deux Corées sont convenus de poursuivre la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Pour semble-t-il prouver son engagement de dénucléarisation, la Corée du Nord prévoit de procéder au démantèlement de son site d’essais nucléaire de Punggye-ri cette semaine devant plusieurs dizaines de journalistes de la Corée du Sud, de la Chine, de la Russie, de la Grande-Bretagne et des États-Unis.

Toutefois, la récente suspension du dialogue inter-coréen de haut niveau envoie des signes confus, suscitant des questions sur la sincérité de l’engagement du Nord à abandonner ses armes nucléaires.

Moon va expliquer à Trump ce qu’il attend et n’attend pas de Kim, en se basant sur sa rencontre avec le dirigeant nord-coréen le mois dernier, ont fait savoir des officiels de Cheong Wa Dae.

Selon les officiels, Moon et Trump auront un face-à-face sans d’autres participants.

«Le fait que les deux leaders aient une réunion sans d’autres participants est important. Cela devrait être une bonne occasion pour eux de partager leurs réflexions les plus profondes», a affirmé un officiel.

Moon repartira des États-Unis après un séjour de deux jours et sera de retour en Corée du Sud tôt jeudi matin.

kimsy@yna.co.kr

http://french.yonhapnews.co.kr/news/2018/05/21/0200000000AFR20180521001100884.HTML