Oct 20

NUCLÉAIRE: INQUIÉTANTS CONTRATS UKRAINE / ORANO-LA HAGUE

Communiqué de presse du 19 octobre 2018

ORANO (Ex-AREVA) et ENERGO-ATOM, (Électronucléaire ukrainien) ont signé un contrat de faisabilité pour retraiter sur le site de la Hague (France) les combustibles irradiés des réacteurs 1000, hérités de la période d’avant l’indépendance de l’Ukraine face à la Russie (1).

Ce contrat stipule qu’il s’agit de séparer 4% de déchets dits définitifs à vitrifier et enfouir et de recycler 96 % de ces combustibles. Il n’est pas spécifié que ces 96% sont constitués d’uranium, issu du retraitement (95%) et de plutonium(1%). En France, l’uranium issu du retraitement est dit « recyclable » mais n’est pas recyclé. Le plutonium, dit civil, est prévu pour fabriquer du MOX (combustible Mixte avec de l’uranium) mais ce MOX, non retraité en fin d’utilisation, constitue un déchet. De plus, ce plutonium peut aussi servir à des fins militaires.

On ne sait ni où ni quand les résidus massifs seraient stockés et transportés.

C’est très inquiétant, dans les contextes actuels :

  1. -des conflits russo-ukrainiens (Donbass, Crimée, et blocage de la mer d’Azov).
  2. des conflits au Proche Orient (Syrie, Iran shiite, Arabie Saoudite sunnite, Oman).
  3. sans oublier Israël déjà détentrice de l’arme nucléaire

Tout aussi inquiétants sont les risques sociaux et nationaux (Kurdistan), ou naturels, climatiques, sismiques notamment en Turquie qui détient les détroits et envisage avec la Russie de construire deux centrales nucléaires sur la mer Noire et la Méditerranée.

Il est temps encore de se mobiliser, non seulement en France, mais aussi dans les pays concernés, notamment par les tracés des transports potentiels.

Par route ?

Par voie ferrée?

Par bateau, (Mer Méditerranée)?

Et on ne peut l’imaginer…par le survol d’avions cargos au-dessus de l’Europe?

Un tel commerce ultra-sensible pour la sécurité mondiale est injustifiable : il faut arrêter les risques de destruction massive qu’il induirait avant qu’il ne se produise. C’est aussi urgent que l’urgence climatique : une campagne internationale s’impose.

(1) https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/du-combustible-use-centales-ukrainienne-bientot-recylce-hague-1470285.html

(2) https://www.can-ouest.org/apocalypse-no-letat-nucleaire-francais-dans-ses-basses-oeuvres-financieres/

Contact presse :

Didier Anger 06 80 23 39 45 / Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87 / Martial Château 06 45 30 74 66 /

Sylvie Sauvage 06 08 71 79 61

Collectif Anti-Nucléaire Ouest

10 Route d’Étang-Val, 50340 LES PIEUX

Tél : 07 68 35 03 38

contact@can-ouest.orgwww.can-ouest.org

https://www.facebook.com/can.ouest/ et https://twitter.com/canouest