HIVER : DES COUPURES D’ÉLECTRICITÉ POSSIBLES EN CAS DE GRAND FROID

Les Français doivent s’attendre à des coupures d’électricité cet hiver en cas de grosses vagues de froid. Le pays risque-t-il d’être plongé dans le noir ?

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, est intervenue jeudi 19 novembre 2020 pour prévenir les citoyens de potentielles coupures d’électricité durant l’hiver. Elle tient cependant à rassurer : « il n’y aura pas de black-out en France. » Mais alors, quels sont les foyers menacés d’une panne de courant ?

Des coupures d’électricité locales

Des coupures d’électricité locales sont à prévoir, mais seulement en cas de grosses vagues de froid. Elles seront bien circonscrites et gérées d’après Barbara Pompili. Par contre, si les températures restent dans les normales de saison, le réseau électrique ne devrait rencontrer aucune défaillance.

Que se passera-t-il lors d’une grosse vague de froid ?

L’équilibre du réseau électrique ne sera pas garanti. Et pour le soulager, des coupures locales et temporaires deviendront nécessaires. Les premiers acteurs concernés seront les entreprises volontaires particulièrement consommatrices, sous contrat avec le gouvernement, qui devront arrêter leur production. Si ces coupures se révèlent insuffisantes, les foyers et autres entreprises, ici et là, seront alors privés de courant pendant un court laps de temps.

Selon le gestionnaire du RTE (Réseau de transport d’électricité), une vigilance accrue reste de rigueur pour l’hiver 2020-2021, en particulier à partir du mois de janvier. En effet, aucune vague de froid n’est pour l’instant attendue pendant les mois de novembre et décembre. De plus, des réacteurs mis à l’arrêt cet été, afin d’anticiper les besoins de l’hiver, recommenceront leur activité le mois prochain. Ce sont les mois suivants, janvier et février, qui font l’objet d’une grande incertitude.

Vous souhaitez surveiller la consommation d’électricité de votre région, utilisez l’outil en ligne Écowatt.

Quelles sont les causes de ces coupures ?

Pendant l’hiver, les logements deviennent particulièrement gourmands en énergie. Comme ils sont encore nombreux à dépendre de l’électricité pour le chauffage, la consommation augmente de façon considérable dès que le froid s’installe. Par ailleurs, de multiples habitations qualifiées de passoires thermiques, classées F ou G, sont présentes sur le territoire et d’autant plus énergivores. Les soucis d’approvisionnement en électricité sont ainsi causés par une forte demande.

Des maintenances repoussées en raison de l’épidémie de Covid-19

En raison de l’épidémie de Covid-19 et du premier confinement, les maintenances des centrales nucléaires réalisées au printemps n’ont pas pu avoir lieu. Repoussées à une date ultérieure, elles devront être effectuées pour des questions de sûreté et de productivité. « On ne peut pas faire traîner ça trop longtemps », a déclaré la ministre de la Transition écologique.

Pour cette dernière, le système électrique est « trop dépendant » du nucléaire. À l’avenir, il sera important de miser sur de nouvelles sources d’énergie et de se diversifier pour éviter ce type de situation.

Par La Rédaction de DémarchesAdministratives.fr, publié le 23/11/2020 à 11h15

https://demarchesadministratives.fr/actualites/hiver-des-coupures-delectricite-possibles-en-cas-de-grand-froid