L’OTAN SERAIT SUR LE POINT DE RENONCER AU DÉPLOIEMENT DE MISSILES NUCLÉAIRES EN EUROPE

Lors du prochain sommet de l’Otan, ses membres seront disposés à s’opposer officiellement à l’idée initiale de l’Alliance de déployer en Europe des missiles nucléaires afin de ne pas envenimer les relations avec la Russie, d’après les sources de Defense News.

Les dirigeants des pays membres de l’Otan seraient prêts à s’opposer au déploiement de missiles nucléaires au sol en Europe, a appris Defense News.

Selon les sources du journal, au sein de l’Union européenne et du Sénat américain cette position est énoncée dans un projet de communiqué à publier après le sommet de l’Otan.

Cette décision est considérée comme un moyen possible d’apaiser les tensions avec Moscou et d’amorcer un dialogue sur le contrôle des armements avant le sommet américano-russe à Genève du 16 juin.

Le sommet le plus court de ces 20 dernières années

Le 32ème sommet de l’Otan qui aura lieu à Bruxelles le 14 juin sera le plus court depuis près de 20 ans. Il ne durera qu’une journée et ne comprendra qu’une seule session de travail d’environ deux heures et demie. D’ordinaire, ils s’étalent sur deux jours et englobent trois ou quatre séances sur des sujets différents.

Le prochain se déroulera en présence de Joe Biden qui effectue son premier déplacement à l’étranger en tant que Président.

Les besoins d’une stabilité stratégique

En octobre 2020, Vladimir Poutine avait annoncé la volonté de ne pas déployer de missiles à portée intermédiaire et à plus courte portée dans la partie européenne de la Russie afin d’apaiser les tensions croissantes suite au retrait des États-Unis du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI).

L’administration Trump avait qualifié l’idée comme étant vouée à l’échec et avait laissé entendre qu’elle serait disposée à installer en Europe occidentale des missiles nucléaires.

Dès son entrée en fonction, Joe Biden est parvenu à un accord avec Poutine sur la prolongation du Traité sur la réduction des armes stratégiques New Start. Les deux pays se sont déclarés prêts à coopérer dans ce domaine.

Par Victor Koulakov, publié le 13 juin 2021 à 10h00

Photo en titre : © Sputnik . Aleksei Vitvitsky

https://fr.sputniknews.com/defense/202106131045725065-lotan-serait-sur-le-point-de-renoncer-au-deploiement-de-missiles-nucleaires-en-europe/