ANGELA MERKEL ET LE BILAN DE 16 ANS AU POUVOIR EN ALLEMAGNE

La chancelière allemande, Angela Merkel, va se retirer de la scène politique après les élections du 26 septembre prochain. Alors qu’en 2005 tout le monde doutait de ses capacités à durer, elle est aujourd’hui au sommet de sa popularité.

Surnommée « Mutti » par les Allemands et les Allemandes, la figure rassurante du pays s’en va et laisse dans l’incertitude toute une population.

Retour sur les 16 ans d’Angela Merkel à la tête du gouvernement allemand. Une série proposée dans Tout un Monde par Blandine Milcent.

NDLR : Ce texte est présenté en 5 épisodes dont seul le N°2 (reproduit ci-dessous) concerne le nucléaire.

Épisode 2 : 2011: La sortie du nucléaire

Le 11 mars 2011, alors qu’une catastrophe faisait trembler Fukushima, au Japon, Angela Merkel venait de prolonger la durée de vie des 17 centrales nucléaires allemandes.

Elle revenait sur sa décision le 14 mars en expliquant qu’après une telle avarie, « inimaginable » pour elle, elle devait repenser au rôle de l’énergie nucléaire. Avec un objectif: renoncer complètement au nucléaire d’ici à la fin de l’année 2022.

Une annonce qui inquiète…

Cette annonce a inquiété sur le moment de nombreuses communes allemandes. Leurs maires préoccupés, comme Dieter Krone, se sont alors demandé quel allait être l’avenir de leurs communes et des nombreux emplois liés au nucléaire. « On s’est senti un peu seuls« , raconte Dieter Krone, le maire de Lingen.

Il ne reste aujourd’hui en Allemagne que six centrales en activité, qui fournissent environ 12% de la production d’électricité. La centrale de Lingen sera la dernière à fermer, à la fin de 2022.

…mais qui est également une chance

Lorsqu’elle a annoncé la sortie du nucléaire, Angela Merkel a parlé de défis énormes mais aussi de grandes chances. Dans un premier temps, la sortie du nucléaire a accentué le recours au charbon et au gaz naturel qui représentent aujourd’hui 30% du mix énergétique allemand.

Cette sortie du nucléaire a surtout boosté les énergies renouvelables qui totalisent plus de 55% de ce mix énergétique contre environ 20% il y a dix ans.

Publié le 20 août 2021à 09h47

Pour écouter « printemps 2011 » (5mn48s) ce que nous vous conseillons fortement, cliquer sur : https://www.rts.ch/info/monde/12420321-angela-merkel-et-le-bilan-de-16-ans-au-pouvoir-en-allemagne.html