JEAN-LUC MÉLENCHON: « LE RISQUE ZÉRO N’EXISTE PAS DANS LE NUCLÉAIRE »

Le candidat à la présidentielle a expliqué sur BFM Business comment il veut sortir du nucléaire en 2040 en misant sur les énergies renouvelables. Pour lui le nucléaire est dangereux et cher.

Sans électricité, on arrête la société”, admet sur BFM Business Jean-Luc Mélenchon, candidat à la présidentielle et invité de Faire Réussir la France pour présenter son programme économique. Pour le député de la France Insoumise, le nucléaire n’est pas une fin en soi et cette source d’énergie pose des risques que nous ne saurons pas maîtriser.

Sans électricité, on arrête la société. C’est la fragilité de la société. Je ne dis pas qu’il faut fermer en un an. On peut sortir du nucléaire en 2040”, promet Jean-Luc Mélenchon.

Les hydroliennes, il y en avait 100.000 dans ce pays. C’était les moulins

Selon lui, la réponse se trouve dans les énergies renouvelables, éoliennes offshore, géothermie, mais surtout hydroliennes.

Les hydroliennes, il y en avait 100.000 dans ce pays. C’était les moulins. Le mouvement de la mer, c’est 3000 fois les besoins de l’humanité. Les Français maitrisent ces techniques”, assure Jean-Luc Mélenchon.

Le candidat cite en exemple le Raz Blanchard, ce passage où sévit l’un des courants les plus puissants d’Europe entre le cap de la Hague et l’île anglo-normande d’Aurigny.

Sur les coûts, il affirme que le coût du renouvelable serait inférieur au nucléaire.

On ne compte ni le stockage ni le recarénage. Pour recaréner, c’est 150 milliards d’euros”, affirme le candidat.

Ce chiffre est très au-delà de ceux avancés par RTE et EDF qui évaluent le recarénage autour de 50 milliards d’euros. Dans son programme, LFI le situe à 100 milliards.

Dossier : Faire réussir la France

Par Pascal Samama, Journaliste BFM Éco, (https://twitter.com/PascalSamama), publié le 04/11/2021 à 18h44

https://www.bfmtv.com/economie/jean-luc-melenchon-le-risque-zero-n-existe-pas-dans-le-nucleaire_AV-202111040450.html