TRICASTIN : FUITE DE TRITIUM DANS L’EAU DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE

La centrale nucléaire de Tricastin, dans la Drôme, a relevé une présence anormale de tritium dans l’eau souterraine de la nappe située sous la structure. La direction assure que l’eau est prisonnière de l’enceinte et ne peut en aucun cas se répandre en dehors.

Il s’agit de la deuxième fuite de tritium déclarée en deux ans. La direction de la centrale du Tricastin, dans la Drôme, explique ce mardi avoir déclaré le 15 décembre dernier un « évènement significatif pour l’environnement » à l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Du tritium – une matière radioactive – a été relevé en quantité anormale dans l’eau de la nappe contenue dans l’enceinte souterraine de la centrale. Tandis qu’une mesure de 1.000 Bq / litre nécessite d’ores et déjà une déclaration, un pic de tritium a été mesuré à 28.900 Bq / litre, le 12 décembre dernier. 

La centrale explique que cette eau est prisonnière de la structure, « comme dans une boîte » précise-t-on à la communication, et ne peut pas présenter de danger pour l’environnement extérieur. Les niveaux de tritium sont actuellement en baisse, à 11.000 Bq / litre. La matière devrait toutefois rester présente « quelques mois« .

La direction de la centrale ajoute savoir d’où vient la fuite : trois semaines auparavant, une manœuvre d’exploitation a entraîné un remplissage excessif d’un réservoir, d’où se sont échappés 900 litres d’effluents – des eaux usées industrielles –. Ces effluents se sont écoulés jusqu’à un caniveau d’eaux fluviales, puis infiltrés dans la nappe souterraine sous la centrale.

Par Damien Triomphe, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu, publié le mardi 21 décembre 2021 à 12:h38

Photo en titre : La centrale nucléaire de Tricastin © Radio France – Victor Vasseur

https://www.francebleu.fr/infos/environnement/tricastin-fuite-de-tritium-dans-l-eau-de-la-centrale-nucleaire-1640086696