COMBUSTIBLES NUCLÉAIRES USÉS : UN DÉBAT AGITÉ À CHERBOURG SUR LE PROJET DE PISCINE D’EDF

Ce mardi 11 janvier 2022, se tenait à Cherbourg (Manche) la cinquième réunion de concertation sur un projet de piscine porté par EDF pour entreposer, à La Hague, les combustibles usés de toutes les centrales nucléaires françaises. Un projet contesté.

D’entrée de jeu, le débat promettait d’être houleux, à Cherbourg (Manche). Ce mardi 11 janvier 2022, la réunion de concertation portant sur le projet de piscine d’EDF, qui veut entreposer à La Hague les combustibles usés de toutes les centrales nucléaires françaises, est sortie des rails.

Fin prématurée du débat

Pour la première fois organisée sur inscription – selon l’argument sanitaire en vogue – la concertation a débuté avec l’arrivée d’une centaine de membres du tout jeune collectif « Piscine nucléaire EDF Stop ». « Il y a trois places devant, six places ici. Mais ceux qui ne sont pas inscrits vont devoir partir », annonce l’animateur du débat. La jauge maximum était fixée à 88 personnes et seulement 48 inscrits au compteur. « Vous pouvez faire sortir vos salariés d’abord », s’écrie une femme, s’adressant à EDF.

Dans une certaine agitation, le micro commence à tourner, entre les personnes de la salle et le garant du débat public, interrogé sur son indépendance. Un calme trompeur revient après l’intervention du maire, Benoît Arrivé, qui invite tous les présents à rester. Au bout d’une heure, la rencontre a tourné court, au lieu des deux heures d’atelier prévues.

Par Liza MARIE-MAGDELEINE (Ouest-France ), publié le 11/01/2022 à 20h37

Photo en titre : Début de débat houleux, à Cherbourg (Manche), sur le projet d’EDF de créer une piscine pour entreposer les combustibles usés à La Hague. | OUEST-FRANCE

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/combustibles-nucleaires-uses-un-debat-agite-a-cherbourg-sur-le-projet-de-piscine-d-edf-c76c677c-730e-11ec-b5e2-f1d665483d2a