GARD RHODANIEN : UN « ÉVÈNEMENT SIGNIFICATIF » DÉCLARÉ À LA CENTRALE EDF DE TRICASTIN

Un défaut sur un joint d’étanchéité a été détecté jeudi 3 février. La direction d’EDF affirme que « cet événement n’a pas eu de conséquence réelle sur la sûreté des installations« .

Dans le jargon des opérateurs nucléaires, cela s’appelle un « évènement significatif« . Il peut s’agir d’une anomalie comme celle constatée le jeudi 27 janvier 2022 à la centrale nucléaire EDF du Tricastin. Un défaut se traduisant par la présence d’huile sous une des pompes du circuit ASG.

L’installation concernée se trouve en zone non nucléaire. La pompe est alors considérée indisponible. Les règles générales d’exploitation prévoient un délai de réparation sous 24 heures. Le vendredi 28 janvier, les services de maintenance et de contrôles ont procédé à la remise en service de la pompe. Celle-ci était de nouveau opérationnelle.

Mais dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 janvier, de l’huile allait de nouveau être détectée sous la pompe, entraînant une nouvelle mise hors service du circuit. Celui-ci ne redémarrera pas. Les équipes d’exploitations procèdent alors à la mise à l’arrêt du réacteur, conformément aux spécifications techniques d’exploitation.

Sûreté

Des expertises complémentaires conduisent à la réalisation d’une nouvelle intervention et à la remise en service de la pompe ASG, puis au redémarrage du réacteur 3. Conclusion, les règles générales d’exploitation, qui prévoient une réparation sous 24 heures, n’ont donc pas été respectées a posteriori.

Selon la direction d’EDF, « le refroidissement du réacteur ayant été assuré par la voie redondante ASG et par un autre circuit, cet événement n’a pas eu de conséquence réelle sur la sûreté des installations. Néanmoins, en raison du non-respect de la conduite à tenir prévue dans les règles générales d’exploitation, la direction de la centrale du Tricastin a déclaré le 2 février 2022 à l’Autorité de sûreté du nucléaire un événement significatif de sûreté au niveau 1 de l’échelle INES (*) qui en compte 7.« 

(*) Échelle internationale de classement des événements nucléaires

Publié le 06/02/2022 à 09h59

Photo en titre : Le réacteur n° 3 a repris du service après « l’évènement significatif ». Midi Libre

https://www.midilibre.fr/2022/02/06/gard-rhodanien-un-evenement-significatif-declare-a-la-centrale-edf-de-tricastin-10091709.php