(pas de titre)

Communiqué de la rédaction d’Atomes crochus n° 6

La guerre de Mr Poutine contre l’Ukraine nous rappelle que les centrales nucléaires et les stockages de déchets radioactifs sont des cibles militaires potentielles et des bombes radioactives en puissance.

Même en temps de paix, le nucléaire est beaucoup trop dangereux, beaucoup trop coûteux, beaucoup trop contaminant et polluant, pour qu’on continue à investir dans des technologies de guerre imaginées au siècle dernier. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, après 70 ans de soutiens massifs des États les plus puissants de la planète, l’énergie nucléaire ne fournit qu’à peine 2 % de toutes les consommations finales d’énergie à l’échelle mondiale.

Quant aux armes atomiques, objet du Traité d’Interdiction des Armes Atomiques (TIAN), elles ont prouvé leur inutilité à empêcher les « guerres par procuration » entre États qui en sont dotés. Ce ne sont que des instruments de terreur envers les populations civiles.

En France, non seulement l’industrie nucléaire n’arrive pas à terminer la construction du réacteur EPR de Flamanville mais elle n’arrive plus à faire fonctionner les installations existantes. EDF a été obligé de reconnaître que la corrosion est confirmée sur le circuit primaire de trois des réacteurs les plus récents et les plus puissants du parc (Chooz 1, Civaux 1 et Penly 1), en attendant la confirmation sur neuf autres réacteurs arrêtés en cours d’examen et sur tous les autres qui ne sont pas encore arrêtés.

Déjà coûteuse, contaminante et polluante, l’énergie nucléaire est désormais intermittente ! Pour éviter de nouvelles catastrophes l’arrêt du nucléaire doit être total et définitif. C’est aussi une manière efficace, pour un pays fortement nucléarisé comme la France, d’atténuer le réchauffement climatique et de préserver nos ressources en eau.

Ce sont quelques-uns des sujets traités dans Atomes Crochus n° 6, édité par le Collectif « Arrêt du nucléaire », à l’heure où nous devons nous prononcer sur la composition de la prochaine Assemblée Nationale et donc sur les futures orientations de la France relatives au nucléaire militaire et civil.

Par François Vallet – Membre du comité de rédaction d’Atomes crochus, reçu le 15 juin 2022 à 11h55 

Vous pouvez commander, visionner et/ou télécharger Atomes Crochus n° 6 à partir de ce lien : http://collectif-adn.fr/AtomesCrochus.html.