NUCLÉAIRE. PROJET DE PISCINE EDF DANS LA HAGUE : « UN SCANDALE DÉMOCRATIQUE » POUR LES OPPOSANTS

Une consultation publique en ligne a été lancée par la Dreal pour déroger au Code de l’environnement sur le site d‘Orano-La Hague (Manche). Le collectif Piscine nucléaire réagit.

Comme évoqué ce jeudi 15 septembre 2022, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) a organisé ces derniers jours une consultation publique en ligne prévue dans le cadre de l’obtention par EDF d’une dérogation au Code de l’environnement à la protection des espèces.

À lire aussi : Nucléaire. Projet de piscine EDF dans La Hague : le bilan de la concertation a été dévoilé

Des inquiétudes grandissantes

Pour le collectif Piscine nucléaire stop, fermement opposé à ce projet dont les premiers travaux doivent débuter en mars 2023, le manque d’informations données aux habitants de la commune ne passe pas. 

Le collectif dans un communiqué : D’un point de vue démocratique, cette énième concertation est une nouvelle fois scandaleuse puisque personne dans la Hague n’est informé de sa tenue et qu’in fine les résultats du questionnaire ne possèdent aucune valeur juridique. En effet, l’avis du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel est déjà donné : favorable sous conditions, sans que celles-ci ne soient notifiées dans le temps ni appelées à être contrôlées. »

La zone nord-ouest du site d’Orano, le Parc des Ajoncs où doivent être construites les deux piscines d’entreposage, est contaminée suite à l’incendie de 1981. Une inquiétude supplémentaire pour les 200 adhérents de l’association supportant le collectif : 

« Nous, habitantes et habitants, nous inquiétons des poussières et des ruissellements qui ne s’arrêtent pas aux grilles du site. De même, nous savons que le site en travaux se situe sur une nappe phréatique qui alimente les ruisseaux des deux bassins-versants de la presqu’île. »

« Trop c’est trop », soulignent-ils dans ce communiqué daté du 15 septembre. Déterminés, ils ne veulent pas « laisser un hectare de plus » au groupe Orano, implanté sur quelque 300 hectares de ce cap.

Par Sébastien Lucot pour La Presse de la Manche, publié le 19 septembre 2022 à 7h14 

Photo en titre : Le collectif Piscine nucléaire stop est vent debout. (©Jean-Paul BARBIER/La Presse de la Manche)

https://actu.fr/normandie/la-hague_50041/nucleaire-projet-de-piscine-edf-dans-la-hague-un-scandale-democratique-pour-les-opposants_53873185.html

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.