Nov 15

NUCLÉAIRE: IL VA FALLOIR RENFORCER LE SOUS-SOL DE TIHANGE

tihange-sous-solLe réacteur de Tihange 1 est à l’arrêt depuis le 7 septembre, suite au soulèvement de la dalle d’un bâtiment.

Le réacteur de Tihange 1 est à l’arrêt depuis le 7 septembre dernier, suite au soulèvement de la dalle d’un bâtiment localisé dans la partie non nucléaire du site. On a émis l’hypothèse que des travaux opérés par un sous-traitant étaient à l’origine de cet incident. Une seule chose est sûre, c’est qu’Electrabel doit toujours « renforcer le sol sous la dalle et garantir sa tenue aussi bien en fonctionnement normal que sous l’action sismique ».

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon annonce même que l’exploitant doit également « vérifier la structure des sols sous les autres bâtiments de Tihange 1 ».

Anne-Sophie Hugé, porte-parole d’Electrabel, remarque que « ce sont des pratiques courantes. Quand on est confronté à un tel incident, il est normal de réaliser des analyses complémentaires, par mesure de précaution ».

Ce discours ne convainc pas l’Écolo Jean-Marc Nollet, pour qui « on apprend cette fois qu’il y a, sous le bâtiment, une zone faiblement compactée, au point qu’on est en droit et surtout en devoir de se demander si la centrale sera encore capable de résister à un tremblement de terre ».

Electrabel, de son côté, vient à nouveau de reporter le redémarrage de Tihange 1, annoncé désormais pour le 31 décembre.

http://www.lesoir.be/1367907/article/economie/2016-11-14/nucleaire-il-va-falloir-renforcer-sous-sol-tihange