UNE CYBERATTAQUE CONTRE LE CONCEPTEUR DES SOUS-MARINS NUCLÉAIRES RUSSES

Le bureau d’étude chargé de la conception des sous-marins nucléaires de la Fédération de Russie a été attaqué par un logiciel espion attribué à des hackers « proches du régime chinois ».

On l’imagine bien protégé… Pourtant, le bureau d’études russe CKB Rubin, concepteur de tous les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) depuis l’ère soviétique, a été victime d’une attaque informatique révélée, fin avril, par une équipe de spécialistes américains en cybersécurité.

Une attaque étonnante à plus d’un titre. La méthode, d’abord : un simple courrier électronique adressé au respectable directeur général Igor Vladimirovich [Vilnit] contenant une image piégée.

Le sous-marin nucléaire lance-missiles « Severodvinsk » est un des derniers produits du bureau d’études russe CKB Rubin. © Flottes de combat

Ce plan d’un petit drone sous-marin jaune contenait un fichier caché capable de charger à distance un logiciel espion, explique la société Cybereason de Boston (Massachusetts). Dans son communiqué publié le 30 avril, l’entreprise, qui dispose d’équipes spécialisées dans la traque de nouveaux logiciels malveillants, ajoute que ce logiciel, nommé Portdoor, n’avait encore jamais été observé.

En revanche, toujours selon Cybereason, le fichier caché, lui, porte la trace d’un autre programme, RoyalRoad, qui est très clairement associé à des entités en lien avec le gouvernement chinois. Les experts américains ne peuvent toutefois pas dire quand cette attaque a eu lieu précisément et si elle a réussi.

Après les plus gros sous-marins jamais réalisés au monde, à la fin de la guerre froide, le bureau Rubin est aujourd’hui le concepteur des SNLE de la classe Boreï, en cours de livraison. Il a également à son actif des engins expérimentaux comme les sous-marins Belgorod et Losharik ou la torpille nucléaire Poseidon, nouvelle arme de dissuasion de la Fédération de Russie.

Par Stéphane GALLOIS, (Ouest-France), publié le mercredi 19 mai 2021 à 18h40

Photo en titre : Le sous-marin nucléaire lanceur d’engins « Yuriy Dolgorukiy » est un des derniers produits du bureau d’études russe CKB Rubin. © Flottes de combat

https://toulon.maville.com/actu/actudet_–une-cyberattaque-contre-le-concepteur-des-sous-marins-nucleaires-russes-_54135-4633778_actu.Htm