RECOURS EN CONSEIL D’ÉTAT CONTRE L’AUTORISATION D’EXPLOITER L’EPR

Communiqué CRILAN : En plein été, le Ministère de la transition écologique a mené une consultation du public sur son site internet afin de pouvoir autoriser EDF à exploiter l’EPR de Flamanville, celui-là même qui est reconnu comme un fiasco industriel et financier.

Alors que tant de questions pèsent sur la réparation des soudures du circuit secondaire principal, sur les 3 piquages sur ce même circuit, sur les soupapes, sur les vibrations à proximité des générateurs de vapeur, cette autorisation ministérielle donnée le 30 août voudrait nous faire croire que cette installation pourrait démarrer.

Face à cette autorisation administrative tellement déconnectée de la réalité du chantier et du cadre légal, le Réseau Sortir du Nucléaire, Greenpeace et le CRILAN ont engagé ce 2 novembre un recours pour excès de pouvoir en Conseil d’État.

À ce jour, le CRILAN est engagé dans 3 recours collectifs en Conseil d’État contre l’EPR : contre le second décret de prolongation de la construction de l’EPR, contre son démarrage partiel et contre son autorisation d’exploitation.

Le CRILAN a une  plainte collective en cours qui vise les 3 réacteurs de Flamanville suite à 36 infractions à la réglementation environnementale. Cette plainte est restée sans suite depuis août 2020.

Par André JACQUES, publié le 12 novembre 2021

https://crilan.fr/recours-en-conseil-detat-contre-lautorisation-dexploiter-lepr/