« LE NUCLÉAIRE N’EST PAS UNE ÉNERGIE VERTE » POUR LA MINISTRE BARBARA POMPILI

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, était face à Jean-Jacques Bourdin ce mardi sur RMC et BFMTV. 

L’augmentation du prix de l’électricité contenue à 4% cette année

« On s’est engagé à protéger les Français en leur proposant un bouclier tarifaire. On va tenir cet engagement l’augmentation, elle sera maintenue à 4%, comme ça a été annoncé sur toute l’année 2022, même après la présidentielle. Après, on continue de travailler parce que si ça continue d’augmenter, il risque d’y avoir des reports et moi ce que je ne voudrais pas, c’est que le fait qu’on maintienne les prix en 2022 entraîne des augmentations en 2023. Et donc on travaille à des solutions qui vont vous être annoncées très bientôt”.

À LIRE AUSSI – Bouclier tarifaire contre les hausses des tarifs du gaz et de l’électricité: ce qu’il faut retenir des annonces de Jean Castex

EPR de Flamanville: « Difficile » pour fin 2022

EDF me dit fin 2022, mais j’ai tendance à penser que ce sera difficile de tenir la fin 2022, on verra. J’ai été témoin comme vous de ces annonces régulières sur la mise en route de l’EPR de Flamanville. Il va falloir et on le fait déjà, tirer des leçons d’expérience de cet EPR. Je ne dis pas que ce ne sera pas avant fin 2023 ou 2024, je dis simplement que pour l’instant, on m’annonce fin 2022, mais je pense que ça va être difficile”.

Besoin de plus d’énergies renouvelables

Aujourd’hui, on a 70% de nucléaire dans notre mix électrique. Mon problème aujourd’hui, c’est que j’ai trop de nucléaire et que je n’ai pas assez de renouvelable pour faire l’appoint. Là, j’ai un problème parce que j’ai trop de centrales nucléaires arrêtées donc je n’ai pas de marge de manœuvre. Nous allons avoir besoin de plus d’électricité dans les années qui viennent et nous voyons que nous sommes déjà en tension maintenant. On ne va pas pouvoir construire une centrale nucléaire en moins de 15-20 ans. Donc on a besoin de renouvelable pour l’appoint et aussi de faire des économies d’énergie”.

 LIRE AUSSI – La France va devoir importer de l’électricité cette semaine… et ça va coûter cher

Le nucléaire est-il une énergie verte?

Non. C’est une énergie qui produit des déchets qui sont dangereux et qui vivent très longtemps. Et donc c’est un héritage donné à nos enfants qui ne peut pas être considéré comme vert. Par contre, le nucléaire est décarboné. C’est-à-dire qu’il ne produit pas de gaz à effet de serre et c’est en ça qu’il ne peut être considéré comme une aide pour baisser les gaz à effet de serre. Vert voudrait dire que c’est parfait pour l’environnement, ce n’est absolument pas le cas”.

La fermeture du site d’enfouissement des déchets de Stocamine

« Stocamine, il faut qu’on arrête de tergiverser. Ça fait 20 ans que ça dure, et moi aujourd’hui, je ne laisserai pas la situation perdurer. Le risque, c’est que les gens qui travaillent dans cette mine aient des accidents parce que c’est une mine qui se referme sur elle-même. Et le risque, c’est qu’on n’ait plus le temps de la refermer correctement. J’ai annoncé il y a un an qu’on allait arrêter de retirer les déchets qui sont dedans parce qu’on ne pourra pas tous les retirer, il y en a 44.000 tonnes. Ce qu’il faut, c’est l’isoler pour qu’il ne puisse plus y avoir de remontées, parce qu’il y a une nappe phréatique au-dessus, qui est la nappe phréatique d’Alsace, et il ne faut surtout pas qu’elle soit polluée. C’est la seule solution. Arrêtons de mettre en danger les gens qui travaillent là-dedans« .

Publié le 11/01/2022 à 09h41

Photo en titre : La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili a assuré sur RMC et BFMTV ce mardi matin que le nucléaire n’était pas une énergie verte, alors que la Commission européenne s’apprête à la classer justement comme « énergie verte ».

https://rmc.bfmtv.com/emission/le-nucleaire-n-est-pas-une-energie-verte-pour-la-ministre-barbara-pompili-2053461.html