EUROPE : MALGRÉ LA COVID ET L’AUGMENTATION DES PRIX, LE SOLAIRE VOLE DE RECORDS EN RECORDS

Le marché du photovoltaïque en Europe bouillonne.  Selon SolarPower Europe, l’association des professionnels du secteur, le record absolu des nouvelles installations a été enregistré dans l’Union européenne en 2021. Avec 25,9 GW de capacités ajoutées, la croissance par rapport à l’année précédente atteint 34 %.

Le précédent record date de 2011, année au cours de laquelle 21,4 GW de panneaux solaires avaient été installés en Europe. Et pour les prochaines années, les perspectives sont au beau fixe puisque les professionnels prédisent une augmentation des capacités de 30 GW en 2022 avant d’atteindre 50 GW de croissance dès 2025. Au total, la capacité photovoltaïque de 164,9 GW installée aujourd’hui devrait dès lors atteindre 327,6 GW d’ici 2025, et jusqu’à 672 GW en 2030, soit quatre fois plus que la puissance cumulée actuelle.

Lire aussi : Le solaire sera-t-il le nouveau Roi des énergies ?

Forte croissance malgré un marché chahuté

Sept pays ont enregistré la construction de plus d’1 GW d’installations photovoltaïques en 2021. La liste des « bons élèves du solaire » s’est ainsi allongée puisque la Grèce y a fait son entrée et le Danemark son retour. L’Allemagne mène toujours la danse, avec 5,3 GW installés en 2021. Mais si l’on tient compte de la moyenne par habitant, ce sont les Pays-Bas qui méritent les lauriers avec une croissance de 765 Watts par habitant contre 715 W en Allemagne. Notons que dans ce classement, la France est absente du Top 10 alors même qu’elle a fait du solaire sa priorité en matière de production d’énergies renouvelables et qu’elle bénéficie dans le Midi d’un ensoleillement beaucoup plus important que celui des pays cités ci-dessus. (Voir NDLR ci-dessous)

La forte croissance des installations solaires est d’autant plus remarquable que le marché a été fortement chahuté ces deux dernières années en raison de la pandémie. Le coût des matières premières a connu une hausse spectaculaire : +248 % en un an pour le polysilicium et plus de 40 % d’augmentation pour le cuivre et l’aluminium. Quant au prix du fret maritime, il a grimpé de 375 % pour l’acheminement d’un conteneur depuis l’Asie.

Lire aussi : En Allemagne, la part du solaire dans le mix électrique atteint 10%. En France c’est 4 fois moins.

Réindustrialisation européenne

Le rapport annuel de SolarPower Europe s’intéresse aussi pour la première fois à la réindustrialisation du secteur sur notre continent.  « Afin d’assurer la stabilité de la chaîne d’approvisionnement, nous devons d’ici 2025 rétablir 20 GW de capacités de production photovoltaïque en Europe, tout en créant de la valeur ajoutée et de nouveaux emplois hautement qualifiés dans le cadre du Green Deal », conclut l’organisation. Elle estime que l’énergie solaire couvrira 20% des demandes d’électricité dans l’Union en 2030 et qu’elle emploiera 4 millions de travailleurs européens en 2050.

Lire aussi : Rachat de REC Solar par Reliance : quid de la gigafactory de panneaux solaires en Moselle ?

Lire aussi : L’industrie solaire européenne renaît : une nouvelle gigafactory s’installera dans le port de Séville

Par Bernard Deboyser, publié le 20 janvier 2022

https://www.revolution-energetique.com/europe-malgre-la-covid-et-laugmentation-des-prix-le-solaire-vole-de-records-en-records/

NDLR : En France, nos gouvernants étant accros au nucléaire, ils ont décidé de laisser volontairement l’énergie solaire « à la traîne » mais sans le dire, afin de tenter de prouver que le nucléaire est la seule solution au problème énergétique. Le pire est qu’il y a des millions de français qui le croient. Puisse cet article leur ouvrir les yeux !