Tag: droits de l’homme

AVIS: LA DÉCISION DE FUKUSHIMA SUR LES DÉCHETS NUCLÉAIRES EST ÉGALEMENT UNE QUESTION DE DROITS DE L’HOMME

Dans quelques semaines, le gouvernement du Japon aura l’occasion de démontrer au monde combien il valorise (NDLR: ou pas!) la protection des droits de l’homme et de l’environnement et de respecter ses obligations internationales. Au lendemain de la catastrophe nucléaire de Fukushima Daiichi, moi-même et d’autres rapporteurs spéciaux des Nations Unies avons constamment exprimé des …

Lire la suite

LES SANCTIONS US MAUVAISES POUR LA DÉNUCLÉARISATION, SELON PYONGYANG

SÉOUL (Reuters) – La Corée du Nord a condamné dimanche l’administration américaine pour avoir renforcé les sanctions à son encontre et déclaré que son désarmement nucléaire pourrait être bloqué indéfiniment. Les États-Unis ont annoncé lundi avoir imposé des sanctions à trois responsables nord-coréens, dont l’un des principaux collaborateurs du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, pour des …

Lire la suite

PYONGYANG : LES PRESSIONS AMÉRICAINES N’AIDENT PAS À RÉSOUDRE LA QUESTION NUCLÉAIRE

SÉOUL, 06 mai (Yonhap) — La Corée du Nord a appelé ce dimanche les États-Unis à arrêter de poursuivre les pressions et menaces militaires contre son régime, avertissant que celles-ci n’aident pas à résoudre le problème nucléaire. «Cela n’aiderait pas à résoudre la question si les États-Unis jugent mal l’intention de favoriser la paix de …

Lire la suite

NUCLÉAIRE : LE TAVINI, PARTI POLITIQUE POLYNÉSIEN, VEUT POURSUIVRE L’ÉTAT FRANÇAIS POUR « CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ »

Après l’Église protestante Maohi, c’est au tour du Tavini huiraatira de lancer une pétition pour demander à saisir la commission des droits de l’homme à Genève et la cour pénale internationale pour que l’État français soit poursuivi pour « crime contre l’humanité » suite aux essais nucléaires menés dans le Pacifique. Le Tavini dans le sillage de …

Lire la suite

LONDRES FREINE LE GRAND PROJET NUCLÉAIRE D’EDF

Entre EDF et le nouveau gouvernement de Theresa May, cela ressemble à un « je t’aime, moi non plus ». Quelques heures après que, jeudi 28 juillet, le conseil d’administration du géant français de l’énergie a donné son feu vert à la construction de la centrale nucléaire géante d’Hinkley Point C (ouest de l’Angleterre), l’exécutif britannique a, lui, …

Lire la suite