Tag: homologue

L’ACTU EN DESSIN : LE BRAS DE FER SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN SE POURSUIT AVEC LES ÉTATS-UNIS

Cette semaine, les discussions entre les États-Unis et l’Iran sur le nucléaire iranien ont inspiré les dessinateurs de Cartooning for Peace. Le dessinateur éditorialiste norvégien Roar Hagen illustre le président américain, Joe Biden, et son homologue iranien autour d’un missile, traduisant le bras de fer qui s’engage sur la question. Les pourparlers ont repris entre les …

Lire la suite

LE NOUVEAU REPRÉSENTANT NUCLÉAIRE SUD-CORÉEN S’ENTRETIENT PAR TÉLÉPHONE AVEC SON HOMOLOGUE CHINOIS

SÉOUL, 29 déc. (Yonhap) — Le nouveau représentant nucléaire sud-coréen, Noh Kyu-duk, s’est entretenu ce mardi par téléphone avec son homologue chinois Wu Jianghao, a fait savoir le ministère des Affaires étrangères. Il s’agissait de leurs premières discussions depuis son entrée en fonction la semaine dernière. Son entretien avec Wu est intervenu alors que Séoul …

Lire la suite

NUCLÉAIRE : LE NOUVEAU NÉGOCIATEUR SUD-CORÉEN S’ENTRETIENT AVEC SON HOMOLOGUE JAPONAIS

Le nouveau négociateur nucléaire sud-coréen Noh Kyu-duk s’est entretenu hier par visioconférence avec son homologue nippon, Takehrio Funakoshi. Le premier a été nommé à ce poste lundi, et le second le 2 décembre dernier. Il s’agissait ainsi de leur première rencontre en tant que chefs des négociations sur le dossier nucléaire nord-coréen. Les deux diplomates …

Lire la suite

POMPEO DEVRAIT RENCONTRER SON HOMOLOGUE NORD-CORÉEN AUX ÉTATS-UNIS LA SEMAINE PROCHAINE, SELON UNE SOURCE

WASHINGTON, 29 oct. (Yonhap) — Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo devrait rencontrer son homologue nord-coréen aux États-Unis la semaine prochaine, a déclaré ce lundi une source diplomatique sud-coréenne. Pompeo a dit lors d’une interview accordée à La Voix de l’Amérique (VOA), une radio basée aux États-Unis, qu’il souhaite parler avec son homologue nord-coréen «au …

Lire la suite

APPEL À ACTION CONTRE L’EPR ET SA CUVE DÉFECTUEUSE : NOUS AVONS PEU DE TEMPS POUR AGIR !

EDF, Areva, l’État français et même la Commission Européenne exercent aujourd’hui des pressions considérables sur l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) afin qu’elle qualifie la cuve de l’EPR de Flamanville « apte au service » malgré ses défauts : le gendarme du nucléaire doit publier un projet de position à la fin du mois de juin avant de rendre …

Lire la suite