«

»

Oct 11

FUKUSHIMA: L’ÉTAT JAPONAIS ET TEPCO CONDAMNÉS À PAYER POUR LA CATASTROPHE NUCLÉAIRE

FukushimaUn tribunal japonais a ordonné ce mardi au gouvernement central et à Tepco, l’exploitant de la centrale nucléaire ravagée de Fukushima Daiichi, de verser des dommages et intérêts pour la catastrophe nucléaire de 2011.

Ils étaient 3 800 plaignants au tribunal de district de Fukushima, qui cherchaient à obtenir des dommages et intérêts auprès du gouvernement japonais et de Tokyo Electric Power Co (Tepco), pour les conséquences de la catastrophe nucléaire de mars 2011, provoquée par un puissant tremblement de terre et le tsunami qui en a résulté.

Ils ont été entendus : l’État et la société ont été conjointement condamnés à verser des dommages et intérêts pour la catastrophe nucléaire de 2011.

Prévoir le tsunami… ou pas

Le tribunal a donné raison aux plaignants, qui affirmaient que l’État devait être tenu responsable, étant en mesure de prédire le tsunami et de prévenir l’opérateur de la centrale nucléaire afin qu’il prenne des mesures préventives.

De leur côté, le gouvernement et Tepco ont soutenu que l’évaluation du tremblement de terre n’était pas une science exacte, et qu’il n’était pas possible de prévoir le tsunami.

Les plaignants, dont 80 % n’ont pas quitté leur domicile suite à la catastrophe, réclament une indemnité mensuelle de 50 000 yens (440 dollars) jusqu’à ce que les niveaux de radiation reviennent à leur niveau d’avant la catastrophe.

Plus de 10 000 plaignants au japon

Cette décision judiciaire est la troisième à être prise contre Tepco, après celles des tribunaux de Maebashi en mars et de Chiba en septembre. Seul ce dernier tribunal a rejeté les demandes de dommages contre l’État japonais.

Au total, depuis 2011, plus de 10 000 personnes ont initié une trentaine de procès liés à la catastrophe nucléaire à travers tout le Japon.

https://www.ouest-france.fr/monde/japon/fukushima-l-etat-japonais-et-tepco-condamnes-payer-pour-la-catastrophe-nucleaire-5302872