NUCLÉAIRE: L’IRAN A QUADRUPLÉ SES STOCKS D’URANIUM ENRICHI À 60 % DEPUIS MAI (AIEA)

Téhéran a porté son stock d’uranium enrichi à 60% à 10 kg, celui à 20% est passé à 84,3 kg

L’Iran a considérablement augmenté sa production d’uranium hautement enrichi ces derniers mois, tout en refusant de reprendre sa pleine coopération avec les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), selon un rapport de l’instance onusienne publié mardi.

Téhéran a quadruplé ses stocks d’uranium enrichi à 60% depuis mai, en violation flagrante de l’accord de 2015 signé avec les puissances mondiales qui devait contenir son programme nucléaire, a-t-il été dénoncé.

Selon des estimations de fin août, Téhéran a ainsi porté son stock d’uranium enrichi à 60%, soit bien au-delà de la limite autorisée de 3,67%, à 10 kg contre 2,4 kg en mai, tandis que celui à 20% est passé de 62,8 kg à 84,3 kg.

L’AIEA a également déclaré aux États membres dans son rapport trimestriel confidentiel que ses activités de vérification et de surveillance ont été « sérieusement compromises » depuis février par le refus de l’Iran de laisser les inspecteurs accéder aux équipements de surveillance de l’Agence.

« Depuis février 2021, les activités de vérification et de surveillance ont été sérieusement entravées du fait de la décision de l’Iran » de restreindre les inspections, écrit l’instance onusienne.

Le directeur général de l’agence, Rafael Grossi, s’est dit disposé à se rendre en Iran « pour rencontrer des membres de la nouvelle administration et aborder ces problèmes« , précise le rapport. Pourtant le voyage ne s’est pas fait, la même source soulignant que l’Iran n’était visiblement « pas prêt à parler« .

Par i24NEWS, publié le 07 septembre 2021 à 19h12, dernière modification le 07 septembre 2021 à 23h14

Photo en titre : Diverses machines à centrifuger bordent le hall endommagé le 11 avril 2021, à l’installation d’enrichissement d’uranium de Natanz en Iran. IRIB via AP, File

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/1631034340-nucleaire-iranien-l-iran-augmente-ses-stocks-d-uranium-hautement-enrichi-aiea