PISCINES NUCLÉAIRES DANS LA HAGUE : « ON A LE SENTIMENT QUE C’EST TOUJOURS POUR NOTRE TERRITOIRE »

Le projet d’une nouvelle piscine d’entreposage de déchets nucléaires ne plait pas à tous les habitants dans la Manche. EDF prévoit une mise en service d’ici 2034. En plus des collectifs anti-nucléaires, certains locaux s’interrogent sur les contours et l’impact du projet.

« Tout le monde est contre le nucléaire ici », s’exclame une habitante du Beaumont-Hague de retour du marché, ce samedi 29 janvier. On sent de la colère chez cette retraitée, qui habite près de la mairie. Elle n’est pas la seule à se poser des questions sur le projet d’EDF. Le groupe compte construire d’ici 2034 une nouvelle piscine d’entreposage de déchets nucléaires, à proximité du site d’Orano. Des réunions publiques sont organisées depuis fin novembre, comme mercredi dernier à Beaumont. « On est en train de bousiller cet endroit de tous les côtés. On y était tranquille, mais je pense que tôt ou tard, on ne pourra plus y vivre. », continue la manchoise.  

Des réunions publiques « pour faire plaisir« 

Sur le marché, tous les clients ne s’opposent pas au projet, mais beaucoup s’interrogent. « On a le sentiment que c’est toujours pour notre territoire, comme s’il avait été condamné une fois et qu’on pouvait insister encore », pointe Laura, maman depuis quelques jours. La trentenaire pense à l’avenir de son enfant, dans une zone ou la filière nucléaire continue de se développer. « On se questionne sur les conséquences sur les petits et toutes les autres personnes de la population. » 

Patrick est mitigé sur le projet de nouvelle piscine d’entreposage de déchets nucléaires d’EDF. © Corbis – Raphaël Aubry

D’autres habitants de La Hague ont par ailleurs l’impression que les réunions publiques organisées depuis fin novembre dans le Cotentin, sont là « pour faire plaisir, alors que la décision est probablement déjà prise », selon Patrick, un quinquagénaire, devant un stand de fruits et légumes. Dans la file, on rencontre tout de même Astride, qui voit au contraire d’un bon œil le nouveau projet de piscine nucléaire : « C’est une énergie propre quoi que l’on en dise, par rapport au charbon ou à d’autres sources d’énergie. Je ne crois pas du tout aux énergies nouvelles, comme l’éolien », commente-t-elle. 

Une concertation insuffisante pour le président du département

Le président du Conseil départemental de la Manche, Jean Morin, a jugé de son côté début décembre que les délais et le périmètre de concertation de la population est insuffisant pour ce projet porté par EDF. Cette semaine, la présidente de la Commission nationale du débat public (CNDP) Chantal Jouanno s’est dite prête à revoir les modalités.

À lire aussi :  À la réunion publique des Pieux, la nouvelle piscine d’EDF fait des remous

À lire aussi : Nucléaire : augmenter le stockage dans les piscines de la Hague, « convenable » mais « transitoire » selon l’IRSN

Par Raphael Aubry, (France Bleu Cotentin), publié le samedi 29 janvier 2022 à 18h40

Photo en titre : Sur le marché de Beaumont-Hague, des habitants s’interrogent sur le projet de nouvelle piscine nucléaire. © Radio France – Raphaël Aubry

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/piscines-nucleaires-dans-la-hague-a-le-sentiment-que-c-est-toujours-pour-notre-territoire-1643476284