UKRAINE : RADIOACTIVITÉ EN HAUSSE À KHMELNITSKY (RYBAR)

Les experts attirent l’attention sur le fait qu’un incendie sur le site d’un dépôt militaire attaqué par un missile à Khmelnitsky est en train d’être éteint à distance par des robots. Des patrouilles de surveillance des radiations sont présentes dans la ville. Les mesures de la radioactivité de fond sont effectuées « dans des endroits inhabituels« . Alors qu’elles étaient auparavant effectuées dans la zone de la centrale nucléaire de Khmelnitsky (Neteshyn et ses environs), elles le sont désormais dans le centre régional, dans l’ouest de la région et à Ternopil. Après l’arrivée du dépôt militaire, le vent soufflait en direction de l’ouest. Les autorités ne disent rien sur le travail des patrouilles.

« Mes connaissances ukrainiennes m’ont rapporté que les Occidentaux paniquaient. Ils font leurs bagages et quittent Khmelnitsky, et même Lviv et Ternopil. Partout, il y a des unités militaires ukrainiennes, des entrepôts et des ateliers de réparation. Les habitants murmurent que l’entrepôt de Khmelnitsky était rempli d’obus à l’uranium appauvri. Mes sources le confirment« , écrit l’analyste politique Yuriy Kot.

Après l’explosion, la croissance du rayonnement gamma a été fixée dans la ville. Les émissions continuent de croître. Compte tenu de la dose relativement faible de rayonnement gamma émise par l’uranium appauvri, l’explosion actuelle indique la destruction d’un très grand stock de munitions, à la suite de laquelle de la poussière d’uranium a été libérée dans l’air.

Traduction : Veille Stratégique

Source : https://t.me/rybar/47101

https://siteveillestrategique.blogspot.com/2023/05/ukraine-radioactivite-en-hausse.html

Note de facteur à l’article ci-dessus :

À noter le cynisme des anglais qui ont livré les obus à l’uranium appauvri aux ukrainiens dont le site de stockage aurait été bombardé par la marine russe avant hier (*) :

« Nous avons envoyé des milliers de munitions Challenger 2 à l’Ukraine, y compris des munitions perforantes à l’uranium appauvri (…) [Ces armes] sont maintenant sous le contrôle des forces armées de l’Ukraine (AFU) (…) [Le ministère britannique de la défense] ne surveille pas les endroits d’où les munitions à l’uranium appauvri sont tirées par l’AFU en Ukraine », a déclaré le ministre dans son communiqué. ( https://southfront.org/british-radioactive-weapons-arrive-in-ukraine/ en traduction automatique)

« La baronne Goldie, ministre britannique de la défense, a déclaré que les obus seraient livrés pour être utilisés avec l’escadron de chars de combat Challenger 2 promis à Kiev. Les obus dits « à balle d’argent » sont connus pour leur capacité à briser le blindage des chars lourds. Il n’existe aucune interdiction internationale concernant l’utilisation d’obus destructeurs de chars fabriqués à partir d’uranium appauvri, un sous-produit de l’enrichissement de l’uranium. »  – Source : Le Télégragh –

https://www.telegraph.co.uk/world-news/2023/03/21/russia-ukraine-war-news-putin-xi-china-peace-zelensky/

Voir la vidéo de la double terrible explosion à Khmelnitsky ici : https://siteveillestrategique.blogspot.com/2023/05/explosion-dun-depot-de-munitions.html

À noter que pour l’instant les informations ne viennent que de l’Est.