Tag: à sec

FRANCE: LA NOUVELLE PISCINE DE RETRAITEMENT DE DÉCHETS RADIOACTIFS À LA HAGUE EN QUESTION

Le public est invité à s’exprimer sur le projet d’une piscine supplémentaire pour stocker les combustibles irradiés sur le site de La Hague. La consultation débute ce lundi 22 novembre et se poursuit jusqu’au 18 février.  La question fait déjà beaucoup de bruit chez les écologistes. Faut-il construire une nouvelle piscine pour combustibles irradiés à La …

Lire la suite

LA HAGUE : EDF ENVISAGE UNE NOUVELLE PISCINE POUR COMBUSTIBLES USÉS EN 2034

L’électricien envisage une mise en service en 2034 de la vaste piscine de combustibles nucléaires usés qu’il projette de construire à la Hague. Les piscines actuelles risquent, elles, de saturer vers 2030. « EDF prévoit de poursuivre son projet (…) pour être en mesure d’effectuer (…) la mise en service de l’installation en 2034« , selon un …

Lire la suite

NUCLÉAIRE : LA CENTRALE DE LA HAGUE POURRAIT BIENTÔT ÊTRE EN « SATURATION », SIGNALE L’ASN

ENTREPOSAGE : Cette situation pourrait bloquer progressivement tous les réacteurs français L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a « alerté » ce mardi sur le risque de « saturation » des piscines de l’usine Orano (ex-Areva) de La Hague (Manche), où refroidissent les combustibles irradiés dans les centrales nucléaires françaises, avant d’y être retraités. « On attend des exploitants [EDF et Orano] …

Lire la suite

BELGIQUE : LES DÉCHETS NUCLÉAIRES VONT-ILS ÊTRE STOCKÉS PLUS DE 80 ANS SUR LE SITE DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE TIHANGE ?

Le député redoute que Tihange devienne un désert radioactif Les déchets nucléaires vont-ils être stockés plus de 80 ans sur le site de la centrale nucléaire de Tihange ? C’est ce que redoute le député Ecolo Samuel Cogolati en se basant sur de l’enquête publique que vient de lancer l’ONDRAF et les propos du ministre …

Lire la suite

DÉCHETS NUCLÉAIRES : LA SUISSE SE DONNE LES MOYENS DE L’ENTREPOSAGE À SEC

Le débat public français sur la gestion des matières et déchets radioactifs se termine le 25 septembre. En Suisse, Reporterre a pu visiter les installations d’entreposage à sec, défendu par certains experts comme alternative à l’enfouissement définitif. La France privilégie l’immersion en piscine et une complexe filière de retraitement. Bad Zurzach et Würenlingen (Suisse), reportage Dans …

Lire la suite

BELGIQUE : ANDENNE DIT « NON » AU PROJET DE TIHANGE

Namur: Les risques de faire de ce potentiel nouveau site un endroit de stockage définitif sont trop élevés. Le Collège communal de la Ville d’Andenne a récemment notifié son avis défavorable dans le cadre de l’enquête publique portant sur un projet de stockage sur le site de la centrale de Tihange. Ce dernier prévoit la …

Lire la suite

EN SUISSE, UNE « CATHÉDRALE » DE DÉCHETS NUCLÉAIRES ATTENDENT L’ENFOUISSEMENT

De gigantesques cylindres couleur crème alignés dans un vaste hall: la Suisse entrepose ici ses déchets les plus radioactifs, des plus anciens aux plus récents, en attendant, comme la France ou la Suède, de les enfouir profondément dans le sol. Le « Zwilag » (« dépôt intermédiaire« ), installé dans un vallon verdoyant à Würenlingen (nord), accueille les combustibles …

Lire la suite

L’ENFOUISSEMENT DES DÉCHETS RADIOACTIFS N’EST PAS LA SEULE SOLUTION, AFFIRME L’IRSN

Il est possible d’entreposer à sec les combustibles nucléaires usés qui s’accumulent dans les piscines de La Hague, affirme un rapport de l’IRSN. Ouvrant la voie à un changement radical dans la doctrine de gestion des déchets radioactifs. Et rendant inutile le projet d’EDF à Belleville-sur-Loire. Plusieurs pays étudient par ailleurs l’entreposage à sec comme …

Lire la suite

QUEL LEGS POUR LES SIÈCLES À VENIR ? MATIÈRES ET DÉCHETS RADIOACTIFS EN DÉBAT

Enfouissement, entreposage en piscine ou à sec… Au-delà des controverses techniques, le débat sur la gestion des matières et déchets radioactifs, qui commence mercredi, relève aussi de choix de société: quel héritage voulons-nous laisser aux générations futures ? Face à un sujet compliqué qui reflète le clivage entre pros et anti-nucléaires dans un pays qui …

Lire la suite

L’ENTREPOSAGE À SEC DES COMBUSTIBLES NUCLÉAIRES IRRADIÉS : PAS SI BÊTE…

EXTRAIT : L’entreposage à sec des combustibles irradiés est présenté par la NRC, autorité de sûreté nucléaire des États-Unis, et par ORANO USA, ex-Areva, qui en fait le commerce aux États-Unis. Cette méthode, décriée en France, présente des avantages certains par rapport au retraitement des combustibles irradiés ainsi que pour la gestion des déchets radioactifs. Introduction …

Lire la suite

PISCINE ET TRANSPORT DE DÉCHETS NUCLÉAIRES : ÇA RISQUE GROS (3)

Le stockage des déchets radioactifs en « piscines » est excessivement dangereux : risque de brèche, d’attaque, dangerosité des transports, etc. La France est un des rares pays à n’avoir pas opté pour l’entreposage à sec, bien plus sûr. Cet article est le troisième d’une série de quatre que Reporterre consacre au stockage des déchets radioactifs en « piscine ». …

Lire la suite