Tag: relaxé

Mai 29

REJETS RADIOACTIFS DE LA CENTRALE DE GOLFECH : LE PROCÈS EN APPEL AURA LIEU EN JUIN

En 2016, la centrale nucléaire de Golfech avait émis des rejets radioactifs durant quelques minutes. Relaxé dans un premier temps, en janvier dernier, EDF devra à nouveau passer par le tribunal, lors d’un procès en appel.  Le 19 octobre 2016, à la suite d’une succession de dysfonctionnements, la centrale nucléaire de Golfech (à la frontière …

Continuer à lire »

Mar 21

CHUTE DU MUR DE L’ANDRA DANS LE BOIS LEJUC : LA COUR D’APPEL DE NANCY INFIRME LE JUGEMENT QUI PESAIT SUR DEUX MILITANTS !

La cour d’appel de Nancy a rendu aujourd’hui une décision salutaire dans le contexte répressif actuel. Ce 21 mars, elle a infirmé la condamnation infligée à deux militants septuagénaires censés avoir fait tomber le mur construit par l’Andra autour du Bois Lejuc à l’été 2016. Nous espérons que cette décision attirera l’attention sur la politique …

Continuer à lire »

Nov 07

RELAXE POUR UNE EX-SYNDICALISTE D’AREVA, REJUGÉE POUR AVOIR MIS EN SCÈNE SON AGRESSION

Versailles – Maureen Kearney, ancienne syndicaliste d’Areva accusée d’avoir mis en scène une agression à son domicile, sur fond d’accord entre le groupe nucléaire et la Chine auquel elle était opposée, a été relaxée mercredi en appel, après avoir été jugée coupable en première instance. La cour d’appel de Versailles a ainsi infirmé le jugement …

Continuer à lire »

Juil 10

TRAITÉ D’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES : RÉMI FILLIAU RELAXÉ DES ACCUSATIONS DE « VIOLENCE » PORTÉES CONTRE LUI PAR UN POLICIER

Rémi Filliau, militant non-violent du collectif des Désobéissants, a été relaxé ce jour par le Tribunal correctionnel de Paris. Il était poursuivi pour de supposées « violences » imaginées par un policier véreux souhaitant récupérer quelques dommages et intérêts au détriment du militant pacifiste.  Lors du procès qui s’est tenu le 15 juin au tribunal de Grande …

Continuer à lire »

Juin 29

LES MILITANTS DE GREENPEACE ÉVITENT LA PRISON FERME

Jugés pour une intrusion dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) en 2017, 22 militants ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis. La sanction aurait pu  être beaucoup plus sévère. Le tribunal de grande instance de Privas (Ardèche) a condamné, jeudi 28 juin, 19 des 22 militants poursuivis pour une intrusion, le …

Continuer à lire »