Tag: financements

EUROPE : LES LOBBIES DU GAZ ET DU NUCLÉAIRE SE FROTTENT LES MAINS

Le Parlement européen a voté mercredi 6 juillet l’inclusion du gaz et du nucléaire dans la taxonomie européenne. Ce qui leur permettra un accès plus facile aux financements. Le gaz et le nucléaire pourront donc bénéficier d’un accès facilité aux financements privés. C’est ce qu’ont décidé les eurodéputés réunis à Strasbourg mercredi 6 juillet, en votant à …

Lire la suite

TRANSITION ÉCOLOGIQUE CHERCHE GOUVERNANCE

Financements supplémentaires, loi de programmation énergie-climat… Les prochains mois seront cruciaux pour mettre la France en phase avec ses ambitions affichées, comme viennent de le rappeler le Haut conseil pour le climat et le Cese. La première rentrée du quinquennat s’annonce chargée sur le front de l’énergie et du climat. Il y a urgence à …

Lire la suite

LE NUCLÉAIRE ET LE GAZ FOSSILE INCLUS DANS LA TAXONOMIE VERTE EUROPÉENNE : VICTOIRE POUR LE LOBBY, DÉFAITE POUR LE CLIMAT ET LES POPULATIONS

Communiqué de presse. Voici quelques jours, le projet d’acte délégué censé régler le sort du nucléaire et du gaz dans la taxonomie verte européenne a fuité. Ceux-ci deviendraient désormais éligibles aux financements privés sous l’étiquette mensongère de technologies « de transition » – une classification que certains ne manqueront pas d’utiliser pour présenter l’atome comme une énergie …

Lire la suite

« LE GAZ ET LE NUCLÉAIRE NE SONT PAS DES ÉNERGIES VERTES »

La Commission européenne entend classer dans sa taxonomie verte le gaz et le nucléaire comme « énergies de transition ». Une erreur, selon Neil Makaroff du Réseau Action Climat, qui pointe une « alliance toxique » entre pays, dont la France, en faveur de cette décision. Neil Makaroff suit les politiques européennes au sein du Réseau Action Climat (RAC). …

Lire la suite

LE NUCLÉAIRE REVIENT À LA MODE DANS LES DISCOURS, ET CELA INQUIÈTE SES OPPOSANTS

À quelques mois de l’élection présidentielle, rares sont les candidats à s’opposer au nucléaire en France. La tendance est même inverse : beaucoup, Emmanuel Macron en tête, ont une posture pro-nucléaire en pleine crise du coût de l’énergie et du réchauffement climatique. Caricatural, pour les anti-nucléaires. Emmanuel Macron doit dévoiler ce mardi les grands investissements …

Lire la suite

FRANCE RELANCE : LE VOLET ÉNERGIE PORTE SUR LE NUCLÉAIRE ET L’HYDROGÈNE

Le plan de relance contient un volet énergie centré sur l’hydrogène et le nucléaire, mais prévoit aussi de multiples aides sectorielles pour verdir l’énergie consommée en France. L’aide de France Relance au secteur énergétique est dispersée à travers plusieurs chapitres. Commençons par l’aide directement affectée au secteur de l’énergie. Elle se trouve dans le chapitre …

Lire la suite

LES LOBBYISTES DU GAZ ET DU NUCLÉAIRE SE DÉCHAȊNENT À BRUXELLES

Avec un budget de plus 86 millions d’euros par an, c’est une véritable armée de lobbyistes qui gravite autour des fonctionnaires de la Commission européenne pour obtenir le label d’investissement vert de l’Union européenne, dénonce dans son dernier rapport l’ONG Reclaim Finance. C’est en décembre 2020 que devront entrer en vigueur les règles européennes des …

Lire la suite

POURQUOI RATTRAPER SON RETARD DANS LA PRODUCTION D’ÉLECTRICITÉ RENOUVELABLE RISQUE DE COÛTER TRÈS CHER À LA FRANCE

Pour la toute première fois en Europe, en 2020, un niveau plus élevé d’électricité a été produit grâce aux énergies renouvelables qu’à l’aide de leurs équivalentes fossiles. Si la France a vu la production issue des premières progresser sur la période, elle reste largement en retard par rapport à d’autres pays du continent. Or le …

Lire la suite

POUR LE DRIAN, L’ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE IRANIEN «EST SAUVÉ»

Le ministre des Affaires étrangères estime que le retrait des États-Unis est loin d’avoir signé l’arrêt de mort de l’accord de Vienne. Mais sa survie suppose toutefois la mise en place de nouveaux mécanismes de financements pour permettre le maintien d’une relation commerciale avec Téhéran. L’accord sur le nucléaire iranien n’est pas mort en mai, …

Lire la suite

BREXIT : QUELLES CONSÉQUENCES POUR LE SECTEUR DE L’ÉNERGIE ?

… la sortie de l’UE privera le Royaume-Uni des financements de la Banque Européenne d’Investissement (7 milliards d’euros injectés dans l’économie britannique en 2014, dont la moitié dans le secteur de l’énergie). En cas de non-adhésion à l’Espace économique européen, le soutien aux projets d’intérêt commun <http://europa.eu/rapid/press-release_MEMO-13-880_fr.htm>  serait également perdu. Le Brexit va donc avoir …

Lire la suite